ELVIFRANCE : WALLESTEIN # 11 (1978)

Un seul mot pour décrire cette couverture : brutal !

3 commentaires:

Pop9 a dit…

C'est pas une raison pour hurler comme ça - les nanas font toujours des histoires pour trois fois rien.

ROBO32.EXE a dit…

t'as raison. toutes des hystéros.

Maciste et les Gloutonnes a dit…

C'était quand même vachement misogyne ces bédés. J'en lisais lorsque j'étais enfant.