ÉVADÉ DE SAINT GILLES

Tiens gars, voila de quoi te couper la banane. C'est la quatrième de couverture du numéro 12 des Photoromans du Puma, petit-format édité en 1973 par les éditions de Saxe.
Magnifique, n'est-il pas ?
Bon, à l'attention de mes lecteurs malvoyants, je me permets tout de même de résumer le bidule.

Donc, sur cette image, nous voyons un savant probablement fou qui, dans sa cave-laboratoire / gros bric à brac de bordel électronique obsolète, téléguide à l'aide d'un talkie-walkie un homme qui, non seulement porte sur son visage une cagoule bleue façon sectateur dans les muets de Louis Feuillade, mais qui, en plus, y a rajouté par dessus un masque Batman pour carnaval et semble prêt à esquisser quelques pas de twist robotique (ou alors, ça, c'est juste dans ma tête...)
Quant au titre de cet épisode, Évadé De St Gilles, il me fait me demander si cette histoire ne se déroulerait pas dans la commune de Bruxelles du même nom, bien connue pour sa faune d'artistes drogués, de petits vieux excités et de roumains alcooliques.
Autant dire qu'avec nos deux olibrius du dessus, ça colle plutôt bien.

2 commentaires:

Filo Loco a dit…

c'est superbe !

Anonyme a dit…

great post thanks